Le Pontivy Journal relai notre projet de centre de soins

Un ancien centre de soins devenu vétuste, passé à 4 000 animaux par an…

L’association, agréée pour la protection de l’environnement depuis 2014, était locataire de son ancien centre de soins à la faune sauvage.

Aujourd'hui, elle oeuvre pour ouvrir un centre de soins de 400 m2.
Donc cap au nord, à l’intérieur des terres du Morbihan pour trouver le terrain idéal, avec 80 % des adhérents favorables à ce changement. C’est chose faite : deux hectares avec une maison, entre Pontivy et Guémené-sur-Scorff.

L'esquisse du centre de soins

Le projet comprend : un centre de soins de 400 m2 pour l’accueil, l’infirmerie, la conservation des aliments (sec, froid), des salles pour les animaux selon les espèces (ex : salle rapaces, salles pour les grands mammifères…), selon les âges (ex : salle juvénile).

À l’extérieur, des volières différentes entre rapaces diurnes et rapaces nocturnes ; des enclos pour les lâcher de mammifères.

Reste la maison, déjà présente sur le terrain, elle sera transformée en salles administratives, de réunions, en vestiaires pour les salariés (actuellement, une salariée administration-communication, une soigneuse capacitaire). D’ailleurs, dans le futur centre de soins, un emploi logistique sera créé.

200 000 € nécessaires, un appel aux dons lancé sur Helloasso

L’association Volée de piafs – Trisk’ailes continue aussi ses missions de prévention et de sensibilisation à la faune sauvage auprès du plus grand nombre, et aussi de veille sanitaire et, continue à tenir son rôle de sentinelle de la biodiversité.

Un centre de soins près de Pontivy
Merci de partager l'info et faire connaître notre association !