Résumé

Les racines bretonnes de Vincent Rannou

Vincent Rannou, photographe et passionné de nature
©️ Ouest-France

Vincent Rannou, bientôt 30 ans est amoureux de la Bretagne.

Il a longtemps vécu dans la petite commune rurale de Le Faouët. Sa famille est moitié finistérienne (Quimper) moitié morbihannaise (Ploërdut).

C’est dans ces endroits magiques qu’il a commencé à s’intéresser de près à la nature environnant pour découvrir les mystères cachées des forêts bretonnes.

En cohésion avec la nature

Vincent Rannou a consacré un cycle de sa vie à la pratique du sport à haut niveau. Cyclisme, course à pied et duathlon, il s’entrainait dur pour assurer les compétitions.

Il a décidé d’arrêter pour prendre le temps et de savourer chaque instant à son rythme. Naturellement, c’est vers la forêt qu’il s’est tourné. Dans les terres familiales, il a pratiqué de nombreuses randonnées. C’est là qu’il a commencé la photographie pour immortaliser des moments uniques en compagnie de la faune locale.

Son envie : approcher discrètement les animaux. Mais il a vite compris qu’il devait créer les conditions pour que ce soit l’animal qui vienne à lui. Dès lors, il a pu s’intégrer en cohésion avec son environnement.

Vincent Rannou, ancien sportif de haut niveau
Vincent Rannou, 1er à la 50e édition des foulées de Landudec (2016) - ©️ Télégramme

Vincent Rannou et la photographie

Bien que le matériel ne fasse pas la qualité des résultats, selon Vincent Rannou, en 2015 il s’est offert son premier boitier photo professionnel. Après avoir arpenté l’environnement, son terrain de jeu, de long en large, il s’est lancé.

Son unique objectif, c’est le partage. D’un naturel optimiste et positif, il espère ainsi pousser les gens à se reconnecter à la nature. Pour ça, il a des projets, comme son livre photo disponible dans la boutique de Trisk’ailes, dans le cadre de notre partenariat.

Se connecter à la nature, un vaste projet

Le projet multiple Connexion Sauvage est né en 2021, suite à une rencontre assez particulière. Vincent Rannou s’est vu projeté vers ses rêves par Vincent Munier, un photographe de talent. En 2020, celui-ci l’a invité dans les Vosges pour exposer ses photos. Il l’a poussé à concrétiser son projet en lui affirmant que rien n’est impossible.

Depuis, deux livres ont vu le jour : un en octobre 2021, puis le second en juin 2022 (disponible à l’achat sur Helloasso).

Enfin un long métrage documentaire est né.  Plusieurs étapes de sa vie sont matérialisé par Connexion Sauvage.

Réaliser et diffuser un film, c’était un rêve auquel il tenait. 

Vincent Rannou constate qu’aujourd’hui, nous vivons à 1000 km/h. Mais pour lui, ce rythme n’est pas tenable. Ainsi, à travers ce film il souhaite montrer que prendre le temps est une source de bonheur.

En octobre 2021, il a constitué une équipe de personnes talentueuses qu’il considère comme sa famille de cœur. Cette équipe partage un état d’esprit et un but : partager le beau et travailler avec un esprit humain. Nous citerons Thibault MAITREJEAN, Jannick REICHERT, Jessy COTTINEAU et Clément LARMET, entre autres.

Le film a été créé en 9 mois, un délai quasiment impossible à respecter dans les règles standards du cinéma. Mais avec conviction, Vincent Rannou et son équipe ont réussi le défis. Ils ont particulièrement limité leur empreinte carbone étant donné que tout a été entièrement tourné à Ploërdut, avec une équipe 100% bretonne.

Trisk'ailes et Vincent Rannou : le calendrier 2023

Cet été, Vincent Rannou est venu échanger avec l’équipe de Trisk’ailes. Et quand les grands esprits se rencontrent, les beaux projets voient le jour.

Ainsi, nous avons décidé d’orienter la nouvelle édition du calendrier Trisk’ailes vers les mammifères bretons. Il s’agit des sujets de prédilection du photographe. Quoi de mieux pour Trisk’ailes d’incarner cette faune territoriale pour sensibiliser le public à sa sauvegarde ?

Dans cette optique, Vincent Rannou a cédé les droits d’exploitation d’un lot de ses photographies à l’association pour qu’elle créer de A à Z ce support esthétique capable de diffuser un élan de protection de l’environnement à grande échelle.

Depuis le lancement des précommandes, le 1er octobre 2022, plus de 120 calendriers ont été commandés auprès de l’association. Nous espérons pouvoir atteindre le prochain palier des 200 précommandes d’ici la fin du mois.

Vincent Rannou passionné de nature bretonne
Merci de partager l'info et faire connaître notre association !
Étiqueté avec :